LE QUINTET

C'est à l' occasion d' une carte blanche pour un concert au théâtre d' Orléans ( scène Nationale ) que David Kozak constitue son quintet, musiciens rencontrés lors de festivals et clubs de jazz.

Ce concert, enregistré en 2013, donnera lieu à un album live de 10 titres basé sur des compositions originales du pianiste.

C'est avec cette formation qu' une tournée en novembre prochain est prévue en Belgique et Hollande ainsi qu' un enregistrement "live" des nouvelles compositions.

EN LIVE

Festival de Loire - Orléans

Théâtre scène Nationale - Orléans

Théâtre scène Nationale - Orléans

AVEC

Malo Mazurié.png

Malo MAZURIE : Trompette et Bugle

Malo Mazurié commence le cornet à pistons très jeune et se produit sur scène dès l'âge de 10 ans. Il se forme ensuite à la musique classique et au jazz, dont il obtient les prix en 2009 au conservatoire de Rennes. Il suit également l’enseignement du Centre des Musiques Didier Lockwood dont il sort diplômé au bout d’un an.
Passe-muraille, il aime jouer de sa polyvalence en se plongeant profondément dans chaque style, du jazz classique au swing, du be-bop au jazz contemporain.
Il a vite l'occasion de rencontrer des musiciens renommés et se produit avec eux sur les scènes internationales et lors de grands festivals. Il joue avec Ali Jackson, Dan Barrett, Howard Alden, Evan Christopher... Et tourne aux quatre coins du monde : Japon, Etats-Unis, Emirats Arabes, Corée du Sud, Maroc, Congo et dans toute l'Europe.
Depuis 2014, il est impliqué dans la formation de Laurent Cugny pour son Gil Evans Paris Workshop.
Il est aussi, avec ses comparses Sébastien Girardot (contrebasse) et Félix Hunot (guitare), le co-fondateur du trio Three Blind Mice.

Thomas Koenig_edited.jpg

Thomas KOENIG: Saxophone ténor et flûte


Initialement formé à la flûte traversière au conservatoire de Toulouse pendant 8 ans, Thomas Koenig, se tourne ensuite vers le saxophone et les musiques improvisées. Après cinq années en résidence dans les clubs salsa de Toulouse, il part à Boston étudier le jazz à la Berklee College of Music où il enregistre avec Ambrose Akinmusire et plus tard avec Lonnie Plaxico et Dion Parson.

A son retour en France il s’installe à Paris, rentre dans l’équipe d’Aladji Touré et tourne avec plusieurs artistes camerounais(André Marie Tala,Laurent Evini »Zaky ») intègre des groupes de jazz comme les Pamplemousses sauvages créé par Florent Briqué (Leïla Martial,Federico Casagrande) Mitz(Julien Augier, Alex Terrier,Pascal Niggenkenper) et prend des cours d’écriture au Conservatoire du IXème avec Pierre Bertrand à celui du Xème avec Jean Michel Bardez.
En dehors des concerts, il enseigne le jazz et compose des musiques pour France Télévision.
Depuis six ans Thomas est de nouveau à Toulouse, il fait partie du sextet de Sonny Troupé qui se produit régulièrement à l’étranger (festival de Fort de France, de Buenos Aires, le festival Papjazz en Haïti) .
Il s’implique dans la vie culturelle de sa ville en intégrant en Février 2020,le conseil d’administration de 3ème Face, collectif de jeunes musiciens toulo
usains

Vincent Bailly Comte_edited.jpg

Vincent BAILLY COMTE : Contrebasse

Après une formation de guitare classique au conservatoire de musique de la ville du Havre, Vincent Bailly Comte découvre la contrebasse en 1992. En 2002, il rejoint David Kozak à Orléans et contribue à la création du groupe « Nuance ». Cette formation se déclinera par la suite en trio (Vincent Lemaire à la batterie), et se produira notamment dans le cadre du festival « Off » de jazz d’Orléans en 2002 et en 2003. En parallèle, il intègre en tant que contrebassiste et bassiste le groupe de chanson Française « Le Chien » à Orléans, et se produira dans ce cadre au Zig en 2000, à Blois dans le cadre de la fête de la musique 2003/2004, à Belfort pour le festival FIMU en 2003, à Montpellier (le Sax’aphone) en 2004… C’est par cette formation qu’il va acquérir sa première expérience studio d’une semaine au studio Alphomega (Vanves) en avril 2002 financé par Island Records.


Vincent s’installe ensuite dans le sud de la France (Avignon), où il intègre en 2007 la classe de Jazz du Conservatoire d’Avignon (cycle spécialisé), ainsi que la classe de contrebasse classique où il perfectionne sa technique d’archet avec Fréderic Béthune. Après un court passage d’un an en 2009 dans le Sud des Etats Unis où il découvre la musique traditionnelle Brésilienne, Vincent intègre en 2011 la classe de Jazz du conservatoire de Montpellier dirigé par Serge Lazarevitch.

Julien Augier.jpg

Julien AUGIER : Batterie

Julien Augier est né à Marseille en 1975. Il commence la musique par le piano à onze ans puis découvre la batterie à dix sept ans.
Son premier professeur Alain Bacqué lui fera jouer ses premiers concerts. À cette époque Julien joue dans un groupe de blues et un big band local. Pendant son service militaire, Julien devient le batteur de la fanfare et le leader de la section tambour.
Il part aux États-Unis où il est sélectionné dans plusieurs écoles. Il décide finalement d’intégrer le Berklee College of Music.


Après quatre années d’études, Julien obtient un Degree, se produit sur la scène Bostonienne et décide de pousser l’aventure à New York où il restera six ans. À New York Julien joue dans les grands clubs tels que Barbes, Joe’s Pub, The Knitting Factory, Lincoln Center, the Kitano, The Jazz Standard, Smalls, 55 bar… et dans de nombreux festivals aux Etats Unis et en Europe.
Julien enregistre et se produit avec Amy Winehouse, Stephane Wrembel, George Garzone, Lionel Loueke, Jason Palmer, Kyle Eastwood, Essiet Essiet, Joel Frahm, Myron Walden, Logan Richardson, …
Actuellement, Julien vit à Paris et se produit sur les scènes parisiennes.

DAVID KOZAK 

Pour tout renseignement complémentaire : 

dav.kozak@gmail.com 

+33 06 09 05 18 37

  • Facebook Social Icône

© 2023 par EDDIE BERNARD. Créé avec Wix.com